Société Française des Infirmier(e)s Anesthésistes
Accueil du siteOlympiadeAnesthésie-réanimation
Dernière mise à jour :
samedi 15 juillet 2017
Statistiques éditoriales :
527 Articles
1232 Brèves
Aucun site
145 Auteurs

Statistiques des visites :
320 aujourd'hui
1580 hier
2474004 depuis le début
   
Brèves
Rapport relatif aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015
mardi 12 juillet

RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 M. Georges FENECH Président - M. SÉBASTIEN PIETRASANTA Rapporteur

JPEG

PDF - 6.4 Mo
RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 M. Georges FENECH Président-M. SÉBASTIEN PIETRASANTA Rapporteur

Le rapport présente 434 pages sur les attentats en France en 2015. Et mille pages d’annexes (les auditions).

Parmi les points mis en évidence, le document met clairement en lumière les "ratés " qui ont permis aux terroristes de Paris d’échapper à la surveillance. Ils étaient pourtant connus, à un titre ou un autre, des services judiciaires, pénitentiaires ou de renseignement. Tous avaient été fichés, contrôlés, écoutés ou incarcérés, à un moment de leur parcours de la délinquance à la radicalisation violente.

Voici les principaux constats de la commission :

Pour la création d’une "agence de lutte contre le terrorisme"

Pour éviter de nouvelles attaques, la commission prône notamment la création d’une "agence nationale de lutte contre le terrorisme" placée directement sous l’autorité du Premier ministre, sur le modèle américain du Centre national antiterroriste (NTC) créée après le 11 septembre 2001.

La nécessité de fusionner les trois forces d’élite

Le soir du 13 novembre, "l’intervention des forces d’intervention a été rapide, efficace et a démontré qu’elles étaient capables de collaborer", estime le rapporteur, le député socialiste Sébastien Pietrasanta qui s’interroge toutefois sur "le bien-fondé du maintien de plusieurs forces d’intervention spécialisées" et préconise, à terme, "la fusion des trois forces d’élite" (GIGN, Raid et BRI).

Pas gagné d’avance à mon avis.

Pour la création de "colonnes d’extraction" des victimes

Le principal problème, selon la commission, a été l’évacuation des victimes, qui a pu être retardée par le fait que les secours d’urgence n’avaient pas accès au périmètre des forces d’intervention. Dans ses 39 propositions, la commission préconise ainsi l’instauration de "colonnes d’extraction" des victimes.

L’échec du renseignement

Pour la création d’une agence nationale du renseignement

Des failles dans le renseignement pénitentiaire

L’attaque du Bataclan n’aurait pas pu être évitée

Des doutes sur l’efficacité des dispositifs de sécurisation du territoire

— -

Pour ceux qui voudraient lire les retex, ils sont disponibles sur l’article Les plaies par arme à feu - balistique des armes à feu

A lire Les rapports, les référentiels sur les services d’urgence

AB

 
Matos news 3
vendredi 24 juin

JPEG

Les moniteurs de la douleur dont disposent les anesthésistes depuis 2010 surveillent le diamètre de la pupille de l’œil ou la fréquence cardiaque. «  Leur faiblesse vient du fait qu’ils sont basés sur un seul paramètre. L’avantage du nouveau moniteur que nous étudions est qu’il est multiparamétrique  ». Le système nerveux autonome et le système hormonal de l’organisme réagissent aux stimuli douloureux par divers mécanismes qui induisent des changements mesurables.

PNG

Le nouveau moniteur dénommé PMD 200 (pain monitoring device) est équipé d’une technologie mise au point par la compagnie Medasense Biometrics Ltd. en Israël. Il se compose d’une petite sonde que l’on pince au bout du doigt du patient. Cette sonde est munie de quatre capteurs. L’un d’entre eux enregistre une courbe de pléthysmographie, qui décrit les variations du volume sanguin au moyen d’une mesure de la pulsatilité des capillaires, ces petits vaisseaux entre les artères et les veines. À chaque battement cardiaque se produit une onde de pulsatilité dans les capillaires. Cette onde de pulsatilité permet de calculer la variabilité de la fréquence cardiaque.

JPEG

Ce nouveau dispositif surveille continuellement ces paramètres physiologiques qui sont affectés par les stimuli douloureux et par l’administration d’analgésiques. Un algorithme mathématique analyse ces données physiologiques et les convertit en temps réel en un index de douleur appelé Nol (pour nociception level index). Les valeurs de cet index sont représentées sur une échelle de 0 à 100. Une valeur entre 0 et 10 signifie que le patient ne ressent pas de douleur et qu’on peut même alléger un peu les doses d’analgésiques. Une valeur entre 10 et 25 est idéale. Et une valeur dépassant 25 signifie que le patient est en douleur et qu’il faut augmenter les doses.

Lire la suite sur le forum

- Le site medasense

- Les articles sur la douleur

  • Douleur (le point de vue juridique)

AB

 
Matos news 2
samedi 21 mai

JPEG

Le laboratoire Dräger publie une alerte sur le remplissage des cuves de desflurane avec le produit du laboratoire Baxter.

PDF - 140.7 ko
Mesures de précaution au remplissage des cuves de desflurane Dräger

A lire et à diffuser autour de nous.

AB

 
Organisation de l’anesthésie-réanimation obstétricale (recommandations SFAR)
jeudi 4 février

Nouvelle recommandation SFAR..

Les IADE ayant participé au référentiel ont eu quelques difficultés semblerait-il...

PDF - 1 Mo
Organisation de l’anesthésie-réanimation obstétricale (recommandations SFAR)

Les autres recommandations de la SFAR

— -

Analyse de la sinistralité en anesthésie réanimation obstétricale dans les hôpitaux publics français : données SHAM 2007–2014

Laurie Tran1, Michel Carles1, Frederic Fuz2, Marc Raucoules1, Patrick Niccolai3, Isabelle Rouquette-Vincenti3, Alexandre Theissen3

  • 1 Pôle anesthésie-réanimation, CHU de Nice, Nice, France
  • 2 SHAM, Lyon, France
  • 3 Pôle anesthésie-réanimation, CHPG, Monaco

Available online 10 November 2015

Introduction

La mortalité maternelle et périnatale ainsi que les séquelles neurologiques des nouveaux-nés restent les principaux motifs de réclamations en contexte obstétrical aux États-Unis [1] et en France [2]. Nous présentons les motifs de réclamations en anesthésie obstétricale en France à partir des déclarations SHAM (1er assureur des établissements de santé), entre 2007 et 2014.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective des dossiers de sinistres SHAM entre 2007 et 2014 réglés soit par voie amiable, soit par l’intermédiaire de la CRCI, soit par voie judiciaire.

Résultats

L’anesthésie obstétricale est impliquée dans 99 dossiers sur 3083 sinistres en obstétrique soit 3,2 %. Seuls 4 % des sinistres impliquaient la personne physique, les autres sinistres impliquant l’établissement public soit 81 % (dont 1/3 de CHU et 2/3 de CHG) et privé soit 14 %. Concernant les circonstances cliniques, pour 2 patientes il s’agissait d’une IVG, pour les autres dans 61 % des cas un accouchement par voie basse et dans 39 % des cas une césarienne (d’emblée ou conversion).

Le type d’anesthésie initiale était une APD dans 75 % des cas, une rachianesthésie dans 20 % des cas, une AG dans 3 % des cas et aucune anesthésie chez une parturiente ; le type d’anesthésie concerné par la plainte était l’ALR dans 93 % des cas et l’AG dans 7 % des cas (due donc dans la moitié de ces cas à une AG 2aire à l’ALR). Les réclamations concernant l’ALR étaient en relation avec des complications survenues dans 42 % des cas lors de la pose et dans 81 % des cas pendant l’hospitalisation (> 100 % car signalements cumulés).

Parmi les complications de l’ALR à la pose de type échec ou brèche, 12 cas ont nécessité une AG avec IOT (dont un cas d’arrêt respiratoire sur brèche à la pose de l’APD et un hématome sous dural aigu à j2) ; de plus une AG s’est compliquée d’un choc anaphylactique (succinylcholine) et inhalation sur IOT difficile, avec séquelles neurologiques.

Les réclamations après AG de 1re intention (pas d’ALR) sont liées à deux chocs anaphylactiques dont l’un avec décès et l’autre avec séquelles neurologiques (1 IVG et 1 césarienne respectivement), et une réclamation pour douleur périnéale dans le 3e cas (IVG). En fin d’expertise, 54 séquelles neurologiques (allant de la monoparésie au coma végétatif), 2 décès, 6 préjudices moraux et 37 conséquences autres ont été retenues. Seuls 2 dossiers sur 99 ont fait l’objet d’une condamnation civile, les autres ayant été réglé soit à l’amiable soit ayant fait l’objet d’une indemnisation par l’intermédiaire de la CRCI.

Discussion

Les complications en obstétrique faisant l’objet d’une déclaration de sinistre concernent peu fréquemment l’anesthésie. Les conséquences de l’ALR sont au premier plan et le recours à l’AG secondairement reste une source supplémentaire de complications. Il faut noter le faible nombre de condamnations par rapport à la gravité des préjudices, lié à une information appropriée et tracée ainsi qu’à l’absence de faute médicale patente (aléa thérapeutique).

Auteur correspondant.

Copyright © 2015 Published by Elsevier Masson SAS

AB

 
Matos news
mardi 26 janvier

JPEG

Lames de laryngoscopes – GlideScope GVL et AVL réutilisables - Verathon - Rappel de produits

L’ANSM a été informée de la mise en œuvre d’un retrait de lot effectué par la société VERATHON MEDICAL ULC.

Les utilisateurs concernés ont reçu le courrier ci-joint

PDF - 144.7 ko
Lettre de rappel Laryngospcope Verathon (20 janvier 2016)

Cette action de sécurité est enregistrée à l’ANSM sous le n° 201516152 .

Vous pourrez consulter son état d’avancement sur le Répertoire des signalements de matériovigilance en entrant ce n° d’enregistrement.

AB

 
Articles publiés dans cette rubrique
samedi 15 juillet 2017
par Arnaud Bassez
Opioid free anesthesia (OFA) ou anesthésie sans morphinique
Sujet à la mode, controverse ou choix délibéré, l’opioid free anesthesia (OFA), est de plus en plus discuté dans le milieu de notre spécialité. Au delà de nos convictions, il apparait important de colliger certaines données afin au moins, d’en avoir la notion, si ce n’est la pratique. Tout en ayant bien conscience toutefois, que l’anesthésie sans morphinique existe et est pratiquée tous les jours en France et ailleurs. On appelle ça, l’anesthésie loco régionale. Mais il est bien entendu que l’OFA gère (...)

lire la suite de l'article
samedi 22 octobre 2016
par Arnaud Bassez
Faites ce que je dis, et pas ce que je fais
La communication adaptée au patient au bloc opératoire
La communication envers le patient, au bloc opératoire, est essentielle. Souvent, parce que le patient est stressé, dans l’inconnu, entouré de professionnels en tenue de bloc, masqués, dans un environnement de haute technicité, froid, peu accueillant, et qui représente le "saint des saints" de l’hôpital. Alors que l’intervention chirurgicale est assez peu verbalisée par le patient, l’anesthésie est régulièrement une source d’angoisse, de terreur, de mystère et de peur. La fameuse peur de ne pas se (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 novembre 2015
par Arnaud Bassez
La musique adoucit la douleur
Anxiété et douleurs périopératoires : intérêt confirmé de la musique Publiée dans The Lancet, une analyse croisée de 73 études randomisées confirme l’intérêt de la musique en périopératoire pour diminuer la douleur, l’anxiété et l’usage d’antalgiques. Ces effets positifs sont observés quelque soit le choix musical, la durée ou le mode d’écoute, avec une possible meilleure efficacité lorsque la musique est écoutée avant l’intervention chirurgicale. Des effets similaires ont été observés chez les patients exposés (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 octobre 2015
par Arnaud Bassez
Réanimation cardio respiratoire guidelines ILCOR-ERC 2015-2020
Cet article est maintenant celui qui fera référence à la prise en charge de l’arrêt cardio-respiratoire sur la période 2015-2020. Les articles en anglais seront publiés au même titre que les articles en français. (Master oblige). On les attendait le 15 octobre 2015, elles sont à l’heure. Les nouvelles recommandations de l’ILCOR et de l’ERC pour la prise en charge des arrêts cardio-respiratoires. Elles font suite aux recommandations 2010-2015, et 2005-2010. Les nouvelles recommandations sont le fruit (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 décembre 2014
par Yves Benisty
Analogie entre la plongée et l’anesthésie
Yves Benisty, IADE dans un CHU parisien, nous propose l’analogie entre plongée et l’anesthésie. Il n’est pas rare de trouver de vrais fondus de plongée dans notre milieu professionnel. Comme souvent avec Yves, les choses compliquées s’avèrent faciles, grâce à son sens de la pédagogie par analogie. A lire les autres publications de Yves. chef mecano Courroie de transmission Un autre article de la SOFIA fait l’analogie avec l’aviation. Entre le ciel et l’eau. Arnaud BASSEZ IADE/formateur (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 avril 2014
par Arnaud Bassez
West side story
Zone de West
En physiologie respiratoire, les zones de West, sont des localisations du poumon suivant le rapport ventilation/perfusion. Au niveau sanguin, la pression hydrostatique est plus importante à la base qu’au sommet du poumon. L’air alvéolaire appui sur les capillaires de fait la pression hydrostatique varie. Au sommet, elle est insuffisante pour ouvrir les capillaires. Cette répartition divise en 3 zones (plus une région basale) le poumon en fonction de la relation entre : la pression (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 février 2014
par Arnaud Bassez
Anesthésie pour oesophagectomie
Chirurgie exigeante, pour équipe entrainée, l’œsophagectomie nécessite une bonne collaboration entre l’équipe anesthésique et chirurgicale. L’intervention consiste à enlever une partie ou la totalité de l’œsophage (œsophagectomie) et à le remplacer par l’estomac. L’estomac est ainsi ascensionné dans le thorax où il est raccordé avec l’œsophage restant. On parle de tubulisation gastrique. Si l’estomac ne peut être utilisé, le rétablissement de la continuité digestive peut-être alors assurée par un segment de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 septembre 2013
par Arnaud Bassez
Aviation et anesthésie : analogie, principe, oxygène dans un avion
Souvent l’anesthésie est comparée à l’aviation, pour sa similitude de phase décollage croisière atterrissage pour sa sécurité, (les HRO High Reliability Organizations, ou HFO pour haute fiabilité organisationnelle) pour sa check-list, et pour le côté "high tech". Le passager qui embarque dans un avion court un risque évalué à une chance sur un million d’être victime d’un accident mortel. Pour le patient qui entre au bloc opératoire, dans un hôpital français, la probabilité est de une sur mille. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 juin 2013
par Arnaud Bassez
Prise en charge des patients suspects d’infections dues au nouveau coronavirus (HcoV-EMC, ou NCoV)
Le « nouveau coronavirus » (NCoV) est une souche jamais encore détectée chez l’homme avant les premiers cas confirmés par l’OMS en 2012. Bien que le nouveau coronavirus soit génétiquement assez différent du virus à l’origine du SRAS selon l’OMS, celui-ci est particulièrement grave : 16 cas mortels sur 34 cas recensés ont été rapportés au 20 Mai 2013. Caractéristiques du coronavirus Le coronavirus est un virus à ARN ayant un taux de mutation élevé comme celui de la grippe ou du virus HIV. Les coronavirus se (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 septembre 2012
par Arnaud Bassez
ECMO (Extra Corporeal Membrane Oxygenation, Oxygénation par membrane extra-corporelle)
Revenu sur le devant de la scène au cours de l’épidémie de grippe H1N1, l’ECMO fait partie de la sphère des IADE. À ce titre, cet article recense quelques éléments essentiels à la compréhension de chacun. « Le choc cardiogénique réfractaire est la cause de très nombreux décès dans les services de soins intensifs de cardiologie et de réanimation. Depuis quelques années pourtant, certains patients ont survécu à ce pronostic grâce à la mise en place d’une d’une assistance circulatoire mécanique externe (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er juin 2012
par Arnaud Bassez
Enquête : Quelle utilisation faites-vous du protoxyde d’azote ?
Quelle utilisation faites-vous du protoxyde d’azote ? Compte rendu de l’enquête sur les pratiques des anesthésistes réalisé par Brigitte Postel (source webanesthésie) Quels mélanges gazeux avez-vous l’habitude d’utiliser pour l’entretien d’une anesthésie chez l’adulte ? L’utilisation du protoxyde d’azote (N2O) semble moins fréquente que dans les années passées. Les conférences d’actualisation 1997 en relevaient l’administration dans près de 90 % des anesthésies générales. Or, seulement 68 % des anesthésistes (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 mars 2012
par Arnaud Bassez
Débit cardiaque, remplissage vasculaire, exploration hémodynamique et angiographie cardiaque, bio réactance
Le remplissage vasculaire est une technique consistant à perfuser une solution de remplissage via une voie veineuse pour corriger une hypovolémie QU’EST-CE QUE LA VOLEMIE ? La volémie est le volume sanguin total de l’organisme (plasma et éléments figurés du sang). La valeur normale de la volémie est de 65 à 75 ml/kg. QU’EST-CE QU’UNE HYPOVOLEMIE ? L’hypovolémie absolue est définie comme une diminution du volume sanguin total circulant. Cette diminution peut être liée à des pertes sanguines (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2012
par Arnaud Bassez
Anesthésie du patient ambulatoire
Anesthésie du patient ambulatoire

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2012
par Arnaud Bassez
Anesthésie du toxicomane
Anesthésie du patient toxicomane

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2012
par Arnaud Bassez
Le cytochrome P450
Le cytochrome P450 Les cytochromes sont des enzymes présentes dans divers tissus et qui interviennent dans le métabolisme de substances endogènes et exogènes, notamment de nombreux médicaments. Quelques isoenzymes assurent le métabolisme de la plupart des médicaments Le cytochrome P450 est un système complexe d’isoenzymes. Une trentaine de ces isoenzymes ont été identifiées dans l’espèce humaine au niveau du foie et aussi au niveau intestinal. Quatre isoenzymes sont impliquées dans le métabolisme (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2012
par Arnaud Bassez
Le syndrôme atropinique
Le syndrome atropinique en bref Le syndrome atropinique (alias anticholinergique) est lié soit à une intoxication par des plantes (telles que la belladone) ou des produits industriels, soit à des médicaments. Les médicaments ayant des effets atropiniques (alias parasympatholytiques, alias antimuscariniques) sont nombreux. Ils sont aussi appelés anticholinergiques. Les effets atropiniques se manifestent sur de nombreux organes et fonctions. Des effets atropiniques périphériques Les effets (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 janvier 2012
par Arnaud Bassez
Les interventions chirugicales
Pas toujours expliquées dans les écoles IADE, ni par les professionnels de terrain, voici une modeste tentative de colliger des articles en lien avec les interventions chirurgicales. Cet article ne prétend à aucune exhaustivité, et tient ses renseignements des sites chirurgicaux. Les techniques décrites peuvent donc varier d’un praticien à un autre. En aucun cas, cet article ne peut être une consultation. Aucune réponse d’ordre médical ne sera donnée ici. SOMMAIRE Cardio-chirurgie Digestif (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 décembre 2011
par Arnaud Bassez
Bases Générales en Anesthésie et en Réanimation
Les pré requis. Et les références. Pour les MAR et les IADE. Bases Générales en Anesthésie et en Réanimation Bases Générales en Anesthésie et en Réanimation

lire la suite de l'article
lundi 30 mai 2011
par Arnaud Bassez
Anesthésie de l’obèse
Anesthésie de l’obèse ou anesthésie pour la chirurgie bariatrique Étymologie du mot bariatrique (XXe siècle) Composé du grec βάρος baros (« poids ») et ἰατρός, iatros (« médecin » → voir -iatrie). I - Généralités : BMI : Body Mass Index = poids en kg / taille au carré en mètres. Normal = 22 - 28 kg/m2. Obésité morbide : BMI > 35 Calcul du poids idéal (FORMULE DE BROCA, FORMULE DE LORENTZ, FORMULE DE CREFF, FORMULE DE MONNEROT-DUMAINE) On peut utiliser cette formule du poids idéal théorique (PIT) P = x + (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 avril 2011
par Arnaud Bassez
ALRIV (Anesthésie Locale intraVeineuse)
Depuis l’avènement de l’échographie pour les blocs plexiques, l’anesthésie loco-régionale a bien évolué, passant du neurostimulateur à une vision du nerf, annihilant tout mouvement algique. Pourtant, il reste une technique simple, fiable peu onéreuse et aisément reproductible, qui est l’anesthésie locale intra-venieuse (ALRIV). L’ALRIV est indiquée dans la chirurgie de la main et de l’avant-bras dont la durée prévisible est inférieure à 60 minutes. Elle bénéficie particulièrement aux patients allergiques, (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 octobre 2010
par Arnaud Bassez
Réanimation cardio-repiratoire : guidelines 2010-2015
Retrouvez en fin de cet article, l’actualité des articles sur l’arrêt cardiaque, mise en ligne au fil des publications. Les nouvelles recommandations 2015-2020 sont disponibles depuis le 15 octobre 2015 En attendant le 15 octobre 2015, voici ce que l’on peut déjà définir des futures recommandations de l’ERC-ILCOR. (D’après une communication du dr Cassan, au salon secours expo à Paris du 7 février 2015). le relâchement du thorax ne semble pas si important que ce que l’on enseigne actuellement. la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 septembre 2009
par Arnaud Bassez
Le xénon : sweet dreams
Le xénon, un gaz rare, a fait son entrée depuis quelques temps comme anesthésiant dans les blocs opératoires. Les premières recherches sur l’utilisation du xénon comme anesthésiant remontent aux années 50. Il est utilisé en Russie depuis une dizaine d’années. Le gaz médical LENOXe d’Air Liquide, à base de xénon purifié et d’oxygène, a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) en Allemagne en 2005. Grâce à une procédure de reconnaissance mutuelle, l’AMM concerne désormais 12 pays européens, dont la (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 juin 2009
par Arnaud Bassez
AIVOC (Anesthesie intraveineuse à objectif de concentration)
AIVOC Anesthésie Intra-veineuse à Objectif de Concentration (cliquez sur l’image) I Définition Prescrire une concentration plasmatique cible pour obtenir l’effet recherché et modifier le niveau d’anesthésie en ajustant cette concentration cible au niveau du plasma ou niveau cérébral Titration en permanence de la valeur du sommeil Nécessité de Un agent anesthésique d’action rapide et réversible Une modalité d’administration permettant d’ajuster, de façon rapide et précise, le niveau (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 mai 2009
par Arnaud Bassez
Anesthésie pour parathyroïdectomie
Anesthésie parathyroide

lire la suite de l'article
lundi 23 mars 2009
par Arnaud Bassez
Choc anaphylactique
A lire, l’article sur l’allergie (latex, curares et autre) Vous trouverez d’autres documents (pas forcément en lien avec le sujet présent), en consultant les "best of" de la SOFIA ainsi que les différents congrès publiés ici. Docs en stock Docs en stock 2 Anesthésie-Cardiologie-Femme enceinte-Médicaments-Pédiatrie-Respiration-Samu-Système nerveux central-Traumatologie Docs en stock 3 SFAR 2009 et 2010 Docs en stock 4 SFMU 2009 Docs en stock 5 Physiologie de la plaque motrice-Les canaux (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Anesthésie pour chirurgie cardiaque
Historique de l’anesthésie cardiaque Chirurgie cardiaque, principes généraux (Professeur Philippe ETIEVENT Professeur Sidney CHOCRON) Document qui n’est pas spécifique à la chirurgie cardiaque, mais dont les patients sont porteurs d’une pathologie y afférant. Anesthésie en chirurgie cardiaque L’institut d’anesthésie réanimation d’Ile-de-France, propose des cours vidéo sur la fonction cardio-vasculaire et anesthésie Précis d’anesthésie en chirurgie cardiaque : Comme son nom l’indique : précis. (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Indication et pose d’une PIC
Ce document est un protocole de l’hôpital européen Georges Pompidou, disponible sur le site de l’hôpital.

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Prise en charge d’une rhabdomyolyse post-traumatique
Ce document est un protocole de l’hôpital européen Georges Pompidou, disponible sur le site de l’hôpital.

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Prise en charge anesthésique de la transplantation pulmonaire
Ce document est un protocole de l’hôpital européen Georges Pompidou, disponible sur le site de l’hôpital.

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Anesthésie pour la chirurgie thoracique
Ce document est un protocole de l’hôpital européen Georges Pompidou, disponible sur le site de l’hôpital.

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Anesthésie pour transplantation rénale
Ce document est un protocole de l’hôpital européen Georges Pompidou, disponible sur le site de l’hôpital.

lire la suite de l'article
samedi 7 juin 2008
par Arnaud Bassez
Conduite à tenir face à un temoin de Jehovah devant être transfusé
Ce document est un protocole de l’hôpital européen Georges Pompidou, disponible sur le site de l’hôpital. Les défis de la chirurgie hémorragique chez les témoins de Jéhovah La société des témoins de Jéhovah (TJ) a été fondée en 1872 à Pittsburgh et compte actuellement plus de 7 millions d’adhérents. Ceux-ci refusent tous les produits dérivés du sang (PDS), (essentiellement culot globulaires, plaquettes, et plasma), afin de préserver leur salut éternel. Même le prélèvement de sang préopératoire pour une (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 décembre 2007
par Arnaud Bassez
Anesthésie pour chirurgie de l’aorte
Anesthésie pour chirurgie de l’aorte Voies d’abord de l’aorte abdominale

lire la suite de l'article
lundi 2 juillet 2007
par Arnaud Bassez
Hypothermie per opératoire
HYPOTHERMIE DEFINITION Un organisme homéotherme présente une hypothermie lorsque la température profonde est inférieure de plus d’une déviation standard à la température moyenne soit en pratique une température centrale inférieure à 35°C pour l’ espèce. PHYSIOPATHOLOGIE Rappels de physiologie : • La température est un « paramètre d’ état » qui correspond à l’ agitation des atomes. L’ unité en est le degré Celsius (°C) , l’unité de chaleur est la calorie qui est par définition la quantité de chaleur (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 juin 2007
par Fabrice Dufour
L’aide inspiratoire comme mode de ventilation en anesthésie

Peut-être une autre façon d’aborder la ventilation en anesthésie.



lire la suite de l'article
mardi 19 juin 2007
par Arnaud Bassez
Réanimation cardio-repiratoire chez l’enfant
L’arrêt cardiaque chez le petit enfant est une particularité de la réanimation et ne répond pas aux mêmes critères que l’adulte. Afin d’être le plus précis possible, je reprends les propos réactualisés parus dans le numéro 81 de la revue Urgence pratique, du docteur Jean Lavaud, créateur du SMUR pédiatrique 75, spécialiste reconnu de la pédiatrie. L’arrêt cardiaque chez l’enfant est presque toujours secondaire à un arrêt respiratoire d’étiologies diverses. Entre ces deux arrêts, 2 à 3 minutes vont s’écouler (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 mars 2007
par Arnaud Bassez
Anesthésie et cardiologie
Un grand merci à Anna FROGER pour son travail sur l’anesthésie et la cardiologie. (HTA, insuffisant cardiaque, coronarien, débit cardiaque, pression artérielle) Tout ce que vous avez voulu savoir sur le système cardiovasculaire sans jamais oser le demander. Vous en avez rêvé ? Anna l’a fait ! Anesthésie et cardiologie (Anna FROGER) Vous voulez écrire pour la SOFIA ? Just do it ! sofianesth(arobase)gmail(point)com A voir en prime, un très bon site sur la cardiologie (...)

lire la suite de l'article
lundi 12 mars 2007
par Arnaud Bassez
L’allergie (latex, curares, antibiotiques, iode et autre)
Le latex est un produit naturel (caoutchouc naturel) issu de la sève de l’hévéa. Le latex est essentiellement utilisé dans la fabrication de gants de protection, de matériel médical mais également d’objets du quotidien. Lors d’une allergie au latex, l’organisme réagit à certaines protéines. Les gants en latex poudrés libèrent un grand nombre de particules provoquant des allergies : la poudre contenant les allergènes se répand dans l’air de la pièce et est inhalée, entraînant une sensibilisation des voies (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 mars 2007
par Arnaud Bassez
Alpha Lima Roméo : Echo (ALR sous échographie)
La nouvelle donne en ALR est d’utiliser un échographe, afin de mieux situer les nerfs moteurs et sensitifs, et pouvoir les différencier en cas de problèmes sensitifs. A la demande du Bureau de l’ALRF, conformément à la décision de l’Assemblée Générale, le site est désormais fermé. On peut le regretter, car c’était une source de savoir non négligeable. Un nouveau site prend la relève i-alr.com AB Commençons par la base Toxicité systémique des anesthésiques locaux Bloc infraclaviculaire sous (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 mars 2007
par Arnaud Bassez
Anesthésie et hypnose, le mariage de la raison
Article régulièrement mis à jour, devant l’intérêt du sujet. « Les gens qui se servent du langage de façon négligée obtiennent des résultats négligeables. » Richard Bandler L’hypnose est une modification de la conscience qui permet d’être déconnecté du présent – douloureux – sans être en état de sommeil. Tout individu peut entrer en état d’hypnose de façon naturelle dans ses activités quotidiennes. C’est cette faculté qui est utilisée en anesthésie, le plus souvent couplée à une analgésie faible. L’anesthésie (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 février 2007
par Arnaud Bassez
Voie veineuse centrale
Lorsqu’un patient ne présente pas ou plus un bon capital veineux, la pose d’une voie centrale s’impose. Les veines du bras. Document smith medical-poster Simple à poser, elle nécessite toutefois une bonne connaissance de l’anatomie afin de limiter le risque de ponction artérielle ou pleurale. Ici sont décrites les 5 voies principales pour ponctionner une jugulaire interne. Je ne décris pas la technique qui consiste à piquer directement dans le confluent de Pirogoff (confluent (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 janvier 2007
par Arnaud Bassez
Anesthésie et personnes âgées
Arrêt-relais des traitements en anesthésie
anesthésie et personnes âgées (document grégoire Coutant) Arrêt-relais des traitements en anesthésie (Recommandations formalisées d’experts SFAR juin 2009)

lire la suite de l'article
jeudi 25 janvier 2007
par Arnaud Bassez
Les positions opératoires
Complications des postures en anesthésie Jésus Diaza, b, 1, Serge Molliexc, Laurent Mattatiaa, b, Jacques Riparta, a Division anesthésie–réanimation–douleur–urgence, GHU Carémeau, CHU de Nîmes, place du Professeur-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 9, France b Faculté de médecine Montpellier-Nîmes, université Montpellier I, 30029 Nîmes cedex 09, France c Département anesthésie-réanimation, hôpital Bellevue, CHU de Saint-Étienne, 25, boulevard Pasteur, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France Résumé Les (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 décembre 2006
par Arnaud Bassez
sécurité transfusionnelle OMS et transfusion sanguine
Lire aussi les textes législatifs français Dans les pays industrialisés, les banques de sang fonctionnent à flux tendu. Mais pour certaines maladies très particulières, ou pour les pays en voie de développement où l’organisation des soins et les infrastructures sont insuffisantes, le développement de substituts sanguins représenterait un véritable progrès. Chaque jour en France, près de 10 000 dons de sang sont nécessaires pour couvrir les besoins médicaux. Cela représente environ un million de (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 décembre 2006
par Arnaud Bassez
L’essentiel de l’évaluation de la douleur et de la prescription antalgique en pédiatrie
L’essentiel de l’évaluation de la douleur et de la prescription antalgique en pédiatrie

lire la suite de l'article
lundi 4 décembre 2006
par Arnaud Bassez
Le score de Glasgow - Score de Liège
L’échelle de Glasgow Échelle développée par Graham Teasdale et Bryan Jennet à l’institut de neurologie de Glasgow (Écosse) en 1974 pour les traumatismes crâniens. Teasdale G, Jennett B, Assessment of coma and impaired consciousness : a practical scale, Lancet, 1974 ; 2 : 81-84 University Department of Neurosurgery, Institute of Neurological Sciences, Glasgow G51 4TF, United Kingdom Le score de Liège L’échelle de Glasgow-Liège (Glasgow-Liege Scale ou GLS) a été inventé en 1982 par JD Born et ses (...)

lire la suite de l'article
jeudi 30 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Réanimation cardio-repiratoire nouveaux guidelines 2005-2010
A lire les nouvelles recommandations ILCOR 2010-2015 Les recommandations 2005-2010, de la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) sont basées d’après celles de l’ILCOR (International Liaison Committee on Resuscitation) et de l’ERC European Resuscitation Council. Chaque pays du fait de son particularisme (géographique,spécificité du système de santé, économique, matériels disponibles, personnes formées) a donc édicté ses propres adaptations. Ces données sont le fruit de la SFAR, la SRLF (société de (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
par Arnaud Bassez
bloc ilio-fascial
Le bloc ilio-fascial est une alternative du bloc du nerf fémoral. La première publication retrouvée date de 1989 dans Anesthésia Analgésia (1989 ; 69 : 705-13 par Dalens B, Vanneuville G, Tanguy A) ; En 1996, puis en 1999 les Annales Françaises d’Anesthésie Réanimation consacrent deux articles sur ce sujet (Coste, Gros et coll.). Son intérêt dans le cadre de la médecine préhospitalière est évident : applicable aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte analgésie de très bonne qualité permettant (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Hyperthermie maligne
HYPERTHERMIE MALIGNE Agents déclenchant : Fluothane (halothane), Ethrane (enflurane), Forène (isoflurane), Suprane (desflurane), Sévorane (sévoflurane), Célocurine (suxaméthonium). Signes évocateurs d’hyperthermie maligne (HM) Hypercapnie (ä PETCO2) Rigidité Acidose respiratoire et métabolique Tachycardie Tachyarythmie Hyperthermie Sueurs Cyanose Marbrures Spasme des masséters Urines rouges (myoglobinurie) CPK post-opératoire Suggestions thérapeutiques en cas (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Porphyrie et anesthésie
Définitions Les porphyries sont un groupe de troubles de la voie de biosynthèse de l’hème présentant des symptômes neuroviscéraux, des lésions cutanées ou les deux. Toutes les porphyries proviennent d’un déficit partiel d’une des enzymes de la biosynthèse de l’hème (figure 1) et, excepté pour la porphyrie cutanée tardive, sont pour la plupart des maladies héréditaires monogéniques de transmission autosomique dominante. Le diagnostic clinico-biologique des porphyries nécessite l’identification des profils (...)

lire la suite de l'article
lundi 6 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Détection des variations de précharge par la plétysmographie (pleth variability index)
variation avec la Spo 2 pleth variability index massimo Pleth Variability Index. A dynamic measurement to help assess physiology and fluid responsiveness Se reporter à l’article Débit cardiaque, remplissage vasculaire, exploration hémodynamique et angiographie cardiaque, bio réactance plus complet. AB

lire la suite de l'article
dimanche 5 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Les marqueurs cardiaques
les marqueurs cardiaques

lire la suite de l'article
dimanche 5 novembre 2006
par Arnaud Bassez
ECG : interprétation
Petit programme flash Quelques exemples (cliquez sur ECG) Petits exercices Un programme à télécharger gratuitement. Ischémie ou lésion ? Un moyen mnémotechnique consiste à placer un O, symbole de “lésiOn”, et un X, symbole de “l’iXhémie”, de part et d’autre de la ligne iso électrique, le sous-épicardique étant au dessus de la ligne, le sous-endocardique en dessous. Une onde T négative sera une ischémie sous épicardique etc. Sur un tracé papier, on compte la fréquence entre deux QRS successifs, selon la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 5 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Equilibre acide-base
Acidose & alcalose métabolique et respiratoire
Actualisé le 24 mai 2014 L’ACIDOSE METABOLIQUE L’acidose métabolique est une accumulation excessive d’acides dans le sang (son pH devient inférieur à 7,38, la norme étant comprise entre 7.38 et 7,42). Elle est due soit à une production excessive d’acides par l’organisme, soit par une élimination insuffisante de ces acides par les reins. Elle intervient principalement en cas de diabète insulinodépendant déséquilibré, d’insuffisance rénale majeure,, de jeûne ou d’intoxication médicamenteuse. L’acidose (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 novembre 2006
par Arnaud Bassez
Pédiatrie
L’anesthésie pédiatrique est une spécificité dans la spécialité. Les enfants selon leur âge, ne présentant pas les mêmes caractéristiques que les adultes, voire les grands adolescents. Voici quelques documents. Il ne tient qu’à vous d’enrichir cet article en proposant des documents réalisés par vos soins ou par des équipes pédiatriques. Le petit Armand pratique, outre le document PDF à télécharger, se présente aussi sous la forme d’un site web pratique. (à quand une application smartphone ?). C’est une (...)

lire la suite de l'article