Société Française des Infirmier(e)s Anesthésistes
Accueil du site
Dernière mise à jour :
jeudi 7 septembre 2017
Statistiques éditoriales :
527 Articles
1238 Brèves
Aucun site
145 Auteurs

Statistiques des visites :
1185 aujourd'hui
1994 hier
2601297 depuis le début
   
Brèves
Arrêt cardiaque, lecture continue
jeudi 7 septembre

JPEG

Retrouvez les articles sur l’arrêt cardiaque dans l’article dédié aux dernières recommandations 2015-2020.

JPEG

Les quatre derniers articles intéressants de la semaine sont aussi sur le forum.

  • La question de la fréquence optimale de la ventilation pendant la réanimation cardio-respiratoire
  • Les femmes moins performantes pour une réanimation cardiopulmonaire
  • Un an après l’ECMO, comment vont-ils ?
  • Le SAOS protégerait le cerveau en cas d’arrêt cardiaque

Bonne lecture

— -

En relation

JPEG

AB

 
Point d’org
dimanche 3 septembre

GIF

Le site SOFIA va changer d’appellation dans les jours suivants.

De .org il deviendra .fr

Ceci en vue d’une migration des données de notre hébergeur medicalistes, vers un serveur sécurisé SSL et au débit plus important.

La navigation devrait s’en trouver améliorée nettement.

La redirection se fera automatiquement. Cela ne change rien au site ni à son aspect.

Seul le référencement sur les moteurs de recherche prendra un peu de temps. Il se peut aussi que temporairement, le temps du passage, le site soit figé.

Merci donc à médicalistes pour la qualité de sa plateforme, qui depuis 11 ans nous héberge gratuitement, faut-il encore le dire.

GIF

AB

 
Rapport sur le système d’alerte et d’information des populations
mardi 29 août

Le système d’alerte et d’information des populations : un dispositif indispensable fragilisé par un manque d’ambition.

Rapport d’information n° 595 de M. Jean Pierre VOGEL, fait au nom de la commission des finances

PDF - 1013.4 ko
Le système d’alerte et d’information des populations. Un dispositif indispensable fragilisé par un manque d’ambition (7 août 2017). Rapport d’information numéro 595 de Mr JP VOGEL, fait au nom de la commission des finances

Le système d’alerte et d’information des populations (SAIP), initié en 2009 par le ministère de l’intérieur, vise à mettre en en réseau les différents vecteurs d’alerte disponibles en cas d’événement grave justifiant d’alerter la population (attentat, catastrophe naturelle ou industrielle, etc). Il repose sur une application smartphone lancée en 2016 ainsi que sur un réseau de 2 830 sirènes qui devrait, d’ici 2020, en compter plus de 5 000 et constituer le « principal vecteur de l’alerte ».

Le volet « sirènes » concentre près de 80 pourcents des crédits prévus sur un financement de 44,7 millions échelonné de 2012 à 2019 (36,8 millions d’euros restant à planifier à partir de 2020), alors même que leur impact apparaît beaucoup plus faible que celui de la téléphonie mobile, qui ne bénéficie pourtant que de 11 pourcents des crédits consommés ou prévus pour ce projet. Les sirènes ne sont ainsi quasiment jamais utilisées dans d’autres contextes que ceux des essais hebdomadaires.

Le volet « téléphonie mobile » est marqué par des revirements qui ont conduit à revoir fortement à la baisse ses ambitions initiales. Alors qu’une technologie permettant de diffuser un message sur l’ensemble des téléphones mobiles présents sur une zone d’alerte était initialement privilégiée, elle a été a été remplacée, en 2015, par le développement d’une application smartphone (nommée SAIP) en libre téléchargement.

Partant de ces constats, Jean Pierre Vogel, rapporteur spécial du programme « Sécurité civile » de la mission « Sécurités » formule six recommandations visant à faire du SAIP un moyen efficace et fiable de diffusion de l’alerte.

source senat.fr

En savoir plus

  • i.ade les applications smartphones.

AB

 
Nunc est bibendum
vendredi 25 août

JPEG

Le CHU de Bordeaux est de nouveau en tête du palmarès des hôpitaux établi par le Point. Il est suivi par le CHU de Toulouse, tandis que celui de Lille perd une place. La Pitié-Salpêtrière à la sixième place (en baisse) est le premier établissement de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris.

JPEG

Du côté des cliniques, c’est encore et ce depuis huit ans le Centre Hospitalier Privé Saint Grégoire à Rennes en Ille et Vilaine (groupe Vivalto Santé) qui est en tête, devant un autre établissement de Lyon.

JPEG

Encore et toujours, seul un guide des blouses blanches serait pertinent. Celui fait de l’intérieur, par des professionnels.

JPEG

Mais pourrait-on être objectif ? Et éthiquement parlant, que faire vis-à-vis du devoir de réserve des professionnels du secteur public ?

JPEG

AB

 
Caen 2017
vendredi 4 août

Le congrès de Caen se tiendra le 7 octobre pour cette 28ème édition.

Le programme et l’inscription pour ce congrès IADE fortement recommandable.

PDF - 3.3 Mo
Congrès Caen 2017 le programme

AB

 
Quiz d’été des citations
mercredi 7 juillet

JPEG

Sans parodier les cahiers de vacances de nos enfants ou mieux encore ceux destinés aux adultes, le quiz des citations permet de se détendre en cherchant qui est l’auteur de ces maximes ou sentences définitives. Enfin, pas si définitives que ça, puisqu’ici, on se fait une joie de prolonger le hiatus linguistique ou épistolaire.

JPEG

Qui a dit :

« L’Assemblée nationale ne revote pas le budget des impôts tous les trois mois, nous c’est pareil »
- Eric Woerth ?
- François Fillon ?
- Nicolas Sarkozy ?
- Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de l’héritière de L’Oréal ?
- François Baroin ?

Pas du tout. L’auteur de cette phrase n’est autre que la présidente du Conseil national de l’Ordre infirmier, Dominique Le Bœuf. Le conseil national s’étant réuni lors du conseil extraordinaire du 1er juillet 2010, suite à la mise en demeure par Roselyne Bachelot de diminuer la cotisation faute de quoi, le ministre confirmerait son soutien à la proposition de loi du député UMP Yves Bur, qui vise à restreindre l’obligation d’adhésion à l’Ordre aux seules professionnelles libérales.

De là à assimiler la cotisation à un impôt ... Il est des raccourcis saisissants !

Qui a dit :

Je préfère une mort violente à une mort douce

- Bruno Franceschi dans un de ses communiqués enflammés ?
- Jeanne d’Arc lors de la prise de Compiègne ?
- Donatien-Alphonse-François de Sade dans un de ses recueils érotiques ?
- Jacques Mesrine dans sa BMW, porte de Clignancourt à Paris ?

Réponse : Dominique Le Bœuf,encore. Elle avait fait cette annonce après avoir reçu le 16 juin un message belliqueux du ministère de la Santé : sans baisse de cotisation, le ministre de la santé confirmerait son soutien à la proposition de loi du député UMP Yves Bur, qui vise à restreindre l’obligation d’adhésion à l’Ordre aux seules professionnelles libérales. Pour Dominique Le Bœuf, la teneur du message était claire : une menace « d’élimination » s’y dessinait.

Prête à l’implosion madame la Présidente ?
- Quid des emprunts pour financer les travaux et les loyers du 63, rue Sainte Anne ?
- Quid des emplois de secrétaires ?
- Quid des conseils avisés des cabinets d’avocats et d’audits qu’il faudra payer ?

Qui paiera la note finale ?

JPEG

Qui a dit :

C’est un sujet qui préoccupe les Français. C’est un enjeu, me semble-t-il, important. C’est un combat que je mène. Je ne suis pas le seul". Cette personne allant jusqu’à proposer le lancement sur le site du parti présidentiel d’une pétition.

Fichtre, rien que cela ??!

- Roselyne Bachelot pour demander une revalorisation jusitifiée des IADE suite à un protocole parfaitement inadapté et illégal car signé par un seul syndicat minoritaire ?
- Christine Boutin afin de reverser à une caisse commune pour les IADE, les frais de mission qu’elle et ses collègues encaissent depuis des lustres ?
- Eric Woerth, afin de récupérer les 30 millions d’euros reversés à l’héritière de l’Oréal pour les verser à la caisse commune destinée aux IADE de France ?
- François Fillon qui veut faire un référendum pour savoir si les IADE sont bien en catégorie active avec une charge de travail pénible ?

Réponse : Frédéric Lefebvre le porte-parole de l’UMP, pour une action visant à défendre le recours à l’arbitrage vidéo dans le football !

Comme le dit son idole, Nicolas Sarkozy, il serait mieux que les français se passionnent sur les questions majeures de notre société, comme la santé.[...] Mais il ne faut pas trop en demander à Mr Lefebvre, qui a les priorités qu’il peut.

"On est sur un sujet qui est, me semble-t-il, très important. Bien sûr, on sort des questions aussi essentielles que la retraite. Mais le football, cela compte, le sport, cela compte", a justifié Frédéric Lefebvre lors d’un point presse en annonçant l’initiative.

"Le fait que, dans notre pays et dans le monde entier, il y ait des citoyens qui, en regardant leur poste de télévision assistent en direct à des fautes d’arbitrage qui ont des conséquences sur les matchs et que les arbitres soient ridiculisés avec des fautes que, normalement, personne ne peut voir, cela demande que le monde du football change ses habitudes, se modernise, à l’image des autres sports, et ne refuse pas par principe les progrès techniques", a-t-il fait valoir.

En effet : Le fait que, dans notre pays, il y ait des citoyens qui, en regardant leur poste de télévision assistent en direct à des fautes d’arbitrage de Roselyne Bachelot et ses affidés, qui ont des conséquences sur les matchs des IADE et que les arbitres (Podeur, Bubien, Bachelot, Pecresse...) soient ridiculisés avec des fautes que, normalement, personne ne peut voir, cela demande que le monde de la politique change ses habitudes, se modernise, à l’image des autres sports, et ne refuse pas par principe les progrès techniques : discussion, ouverture d’esprit, considération, écoute, dossiers travaillés.

JPEG

AB

 

Toutes les brèves du site