Société Française des Infirmier(e)s Anesthésistes
Accueil du site
Dernière mise à jour :
vendredi 16 septembre 2016
Statistiques éditoriales :
518 Articles
1161 Brèves
Aucun site
145 Auteurs

Statistiques des visites :
689 aujourd'hui
1395 hier
1965752 depuis le début
   
Brèves
Compte-rendu des réunions du 12 et 13 septembre 2016
vendredi 16 septembre

GIF

Enfin, les choses semblent progresser et aller dans le bon sens.

Même si l’alerte de la perte de l’exclusivité relevait plus de l’incompétence du ministère que d’une réelle volonté allant dès lors, totalement à l’encontre de ce qui se fait actuellement pour les IBODE par exemple avec leur exclusivité de fermeture de paroi. C’est pourquoi certains devraient éviter tout alarmisme sans avoir plus de certitudes et donc plus de données.

Il est à noter une bonne volonté de la part de certains acteurs initialement hostiles à la corporation IADE.

Rendez-vous le 6 octobre 2016, pour enfin (?) finaliser ce qui aurait dû l’être depuis si longtemps...

PDF - 242.6 ko
compte-rendu des réunions des 12 et 13 septembre 2016 (SNIA-FO-UNSA-CGT)

GIF

AB

 
MAR à bout 6
mercredi 14 septembre

Pourquoi demandons-nous la 5e demi-journée ?

12/09/2016

Actuellement pour tous les praticiens hospitaliers, quelle que soit leur spécialité, les obligations de service sont de 10 demi-journées par semaine (statut) et le temps de travail hebdomadaire ne devrait pas dépasser 48 heures hebdomadaires (Directive européenne).

3 spécialités peuvent, par dérogation, demander à bénéficier du décompte de leur temps de travail en heures : la médecine d’urgence, l’anesthésie-réanimation et la gynécologie-obstétrique. C’est le décompte en temps continu auquel la limite de 48 heures s’applique.

Pour favoriser le recrutement, beaucoup de services d’urgence et quelques services d’anesthésie proposent à leurs praticiens La comptabilisation en heures de leur temps de travail, sur une base de travail de 40 ou 44 heures et payent parfois ce qui va au delà en temps additionnel (mieux rémunéré jusqu’à ce que ait atteint le 7e échelon environ).

Quand on fait des gardes, on arrive à 8h ou 8h 30 puis on repart le lendemain à 8h ou 8h30. 24 heures de travail ont alors été effectuées.

Une deuxième garde dans la semaine ajoute 24h de plus. On arrive donc à 48 heures, limite maximale hebdomadaire autorisée par la directive européenne. Un praticien en décompte horaire ou « temps continu » est alors réputé avoir réalisé ses obligations de service. La semaine de travail est donc terminée pour lui. En décompte classique en demi journée, chaque garde fait 4 demi-journées. On est absent le lendemain, c’est le repos quotidien. Si on fait deux gardes dans la semaine, on génère donc 8 demi-journées. On doit donc en faire 2 de plus pour boucler la semaine et atteindre les 10 demi-journées statutaires des obligations de service.

Dans le premier cas, vous travaillez 48h dans la semaine et vous vous reposez le reste du temps. Dans le deuxième, vous travaillez 48h aussi (la nuit dans les mêmes conditions) mais vous devez encore travailler 2 demi-journées de plus et donc faire une semaine de 56 ou 58h pour réaliser vos obligations de service. C’est une injustice flagrante que beaucoup subissent depuis des années.

Le passage en temps continu est régulièrement refusé aux anesthésistes-réanimateurs. Seuls quelques établissements comme Grenoble et Poitier et Amiens l’appliquent.

En demandant 5 demi-journées par période de 24h, le SNPHAR-E corrige cette inégalité.

Deux gardes feraient alors 48h et 10 demi-journées.

Cela rétablirait l’égalité de traitement avec les collègues en temps continu et cela permet aussi le respect de la directive européenne sur le temps de travail inscrite en droit français et dans le statut de PH.

L’application de cette règle est donc légitime et permet une égalité de traitement pour le même travail.

Combien de salariés, de cadres ou de cadres supérieurs en France travaillent plus de 48 heures sur une semaine en alternant les périodes de jour et de nuit ainsi que du travail le dimanche et les jours fériés ?

Source : snphar.com

— -

On notera que les médecins peuvent faire 24 h d’affilée, alors que les IADE n’ont plus cette possibilité. De quoi se poser des questions sur l’équité des choses et des professionnels de l’anesthésie...

AB

 
Poison d’avril
jeudi 8 septembre

JPEG

L’arrêté du 1er avril 2016 sur l’organisation du temps de travail signe la fin des 7h50 pour les agents de l’Assistance Publique - hôpitaux de Paris.

JPEG

Il y aura donc quatre horaires qui auront droit de citer, pour les services soumis à l’obligation de fonctionner 24h/24.

  • 7h
  • 7h36
  • 10h
  • 12h les samedis, dimanches et fériés, dits "SDF" dans le jargon.

Avec une diminution voire suppression des RTT.

PDF - 1.1 Mo
Arrêté du 1er avril 2016 realtif à l’organisation et aux temps de repos à l’Assistance Publique - hôpitaux de Paris
PDF - 89 ko
Réforme de l’oganisation et du temps de travail (novembre 2015)

D’ici à ce que la province s’inspire du vaisseau amiral de la santé...

JPEG

AB

 
Guide à l’usage de l’IADE perdu(e)
lundi 5 septembre

JPEG

Certains semblent souffrir du manque d’information, appelé vulgairement la flemmite suraiguë, qui se distingue de la procrastination qui elle est chronique.

Peu ou pas informé, "de quoi t’est-ce qu’on parle t-on ici exactement ?", et autre incompréhension de ce qui se passe autour d’eux.

Alors pour ne pas les laisser dans l’ignorance, voici quelques éléments qui pourront les aider.

Toutefois, le site est suffisamment explicite, me semble t-il, avec ses rubriques, qu’avec un peu de bon sens, on peut trouver aisément ce que l’on cherche. Encore faut-il savoir ce que l’on vient y trouver...

Alors pour ces irréductibles de l’à peu près, voici résumé en un seul endroit, la totalité des éléments susceptibles d’intéresser la profession dans son ensemble et dans son combat actuel pour une juste reconnaissance statutaire et salariale.


GIF

C’est ici, c’est là, n’allez pas plus loin, stop vous y êtes !!

GIF


Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

S’il subsiste ensuite quelques doutes, essayez d’en parler à un bon psychanalyste ou à votre boucher.

Seule l’autopsie pourra déterminer le niveau d’atteinte...

JPEG

AB

 
Medocs news 32
jeudi 1er septembre

JPEG

Un lot de l’anticholinestérasique PROSTIGMINE 0,5 mg/1 mL solution injectable (néostigmine méthylsulfate) fait l’objet d’un rappel par mesure de précaution dans les pharmacies, les hôpitaux et le circuit de distribution pharmaceutique.

Les résultats de stabilité obtenus pour ce lot ne sont pas conformes aux spécifications.

Il n’y a pas à ce jour de conséquences en termes de santé publique, ni sur l’approvisionnement de ce médicament.

Un lot rappelé pour défaut de qualité

Le lot F0133 (péremption 07/2020) de l’anticholinestérasique, PROSTIGMINE 0,5 mg/1 mL solution injectable (néostigmine méthylsulfate), fait l’objet d’un rappel dans les pharmacies, les hôpitaux et le circuit de distribution pharmaceutique.

Selon les informations communiquées par le laboratoire Meda Pharma sur le site de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), il s’agit d’une mesure de précaution faisant suite à l’identification d’un défaut de qualité pour ce lot. Ce dernier ne répond pas aux critères de spécification en termes de stabilité.

A ce jour, aucune réclamation ni aucun cas de pharmacovigilance en relation avec ce défaut n’ont été rapportés.

Les autres lots ne sont pas concernés Le laboratoire indique par ailleurs que les autres lots PROSTIGMINE disponibles sur le marché ne sont pas concernés par ce rappel.

- Pour mémoire

  • Mécanisme d’action La néostigmine est un parasympathomimétique. Par son effet inhibiteur des cholinestérases, elle prolonge et augmente les effets muscariniques et nicotiniques de l’acétylcholine. Elle augmente l’intensité et le rythme des contractions des fibres musculaires lisses (action péristaltigène) ; normalise la force des contractions des muscles striés (action antimyasthénique) en favorisant la transmission de l’influx nerveux ; et enfin elle antagonise le bloc neuromusculaire des curares non dépolarisants.

PROSTIGMINE est indiqué dans les situation suivantes :

  • myasthénie ;
  • test à la prostigmine pour le diagnostic de la myasthénie ;
  • décurarisation post-opératoire (après curarisation par curares non dépolarisant (Cf. VIDAL Reco Anesthésie).

source : vidal.fr

— -

A consulter Medocs news : la revue

AB

 
Jiade

Journées des Infirmier(e)s Anesthesiste Diplômé d’Etat : les congrès, les formations. GIF

 
Olympiade

Les compléments de la connaissance sous toutes leurs formes PNG

 
Jérémiade

Contactez la SOFIA JPEG

 
Naiade

Réagir à un article, un livre professionnel, une décision, décrire et parler d’un nouveau matériel, nous décrire une expérience...

(vous devez être inscrit comme auteur ou envoyer votre document sous votre patronyme) GIF

 
Anchoiade

Réponse aux questions et partenariat GIF

 
Riade

Parce que le rire est le propre de l’homme, et qu’une journée sans rire est une journée perdue GIF

 
Universiade

Espace publication. Tous vos TIP et vos DIU.

La méthodologie médicale pour écrire des articles, des abstracts, faire une recherche à des fins de publication.

Les cours pour les étudiants en anesthésie

Les annales pour entrer dans le Graal anesthésique

Comment devenir IADE

GIF

 
Fusillade

Tous les documents de la lutte IADE JPEG

 
i.ade

Les applications pour smartphones.

JPEG

 
Articles les plus récents
lundi 29 août 2016
par Arnaud Bassez
Docs en stock 18
Depuis le début, le site SOFIA partage et diffuse le plus largement possible, les congrès et leur contenu, afin que tous les professionnels de l’anesthésie puissent en bénéficier. Le savoir se partage, si possible gratuitement, même s’il est licite de faire payer un travail de préparation et de recherche. Après la SFAR, SFMU, ASSPRO, ICAR, MAPAR, AGORA, AFISAR, CIARCR, ARIAF, ARHIADE, JEPU, ARAMU, SESAM, AIRMED, JRAR, ALIAR, ADARPEF, ESA, BECAR, JMARU, CREUF, congrès mondiaux et bien d’autres, le (...)

lire la suite de l'article
samedi 27 août 2016
par Arnaud Bassez
Ages légaux de départ à la retraite dans les pays européens
La base de données des tableaux comparatifs MISSOC contient des informations détaillées en matière de protection sociale dans 32 pays, structurées en douze chapitres (tableaux) : financement, soins de santé, maladie, maternité/paternité, invalidité, vieillesse, survivants, accidents du travail et maladies professionnelles, famille, chômage, garantie des ressources minimum et soins de longue durée. Chaque tableau est divisé en de nombreux sujets (catégories) portant sur des aspects tels que la base (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 juillet 2016
par Arnaud Bassez
Les antihypertenseurs
Hypertension artérielle L’hypertension artérielle est la pathologie intercurrente la plus fréquente dont souffrent les malades adressés en milieu chirurgical. La finalité de la prise en charge de ces malades est de préserver leur pronostic fonctionnel afin de ne pas compromettre leur espérance de vie. Les modifications tensionnelles per- et postopératoires qui menacent les opérés hypertendus ont des effets délétères bien établis qui rendent compte du risque d’atteinte du potentiel cellulaire (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 juin 2016
par Arnaud Bassez
Les antibiotiques
Utilisés "larga manu", les antibiotiques montrent leurs limites. Les recommandations tendent à harmoniser les prescriptions. Ainsi, il n’est plus rare de ne pas administrer d’antibiothérapie sur des actes de chirurgie sans facteurs de risques. Pharmacodynamie Par pharmacodynamie, on entend l’effet de la substance sur l’organisme. Une inter action de ce type peut se produire en cas d’association de deux substances avec les mêmes propriétés ou effets indésirables. Ceci peut être un effet recherché, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 mai 2016
par Arnaud Bassez
T’en veux ??
On ne sait pas à quoi ils carburent, de la kétamine super dosée ou du proto à 80 %, mais c’est de la bonne !! Arnaud BASSEZ IADE/enseignant CESU Administrateur

lire la suite de l'article